Les véhicules de notre enfance

Pour parler de tout et n'importe quoi sans rapport avec la 480.
Répondre
Avatar du membre
Afterman
Membre associatif
Messages : 2922
Enregistré le : jeu. 12 sept. 2013, 22:39
Localisation : Lyon (enfin juste à côté)
Contact :

Les véhicules de notre enfance

Message par Afterman » jeu. 25 oct. 2018, 14:09

Le dernier achat d'AOD m'a donné l'idée de lancer ce sujet :

Quels sont les véhicules qui ont bercé votre enfance (et vous-mêmes) ?

Il s'agit d'exposer là nos madeleines de Proust, les véhicules de nos parents (ou de la famille en général) qui nous ont marqués, dans lesquels on a réellement trainé nos guêtres, dormi, où s'est disputé avec ses frères et sœurs, ou peut-être parfois, où on a vomi :mrgreen: .
Bref, les autos ou motos qui, quand on les revoient, ravivent en nous les souvenirs d'enfance et peut-être une certaine émotion.
"BlueVolvoCult" - Turbo Paris blue - 21/04/1993 - #581624 - 176 000 km
Drive different
"El Supo" : Honda Civic 8 en daily - 6,5 fois le tour de la Terre

Avatar du membre
Afterman
Membre associatif
Messages : 2922
Enregistré le : jeu. 12 sept. 2013, 22:39
Localisation : Lyon (enfin juste à côté)
Contact :

Re: Les véhicules de notre enfance

Message par Afterman » jeu. 25 oct. 2018, 14:44

Je commence donc : La SIMCA 1307.

Image

Mes parents en ont eu 3.
La première, une GLS rouge brique, a fini à la casse après qu'un apprenti fangio ait coupé la route (et la 1307) à ma mère. Je devais avoir 1 an ou 2. On s'en est plutôt bien sortis. D'après la violence du choc raconté par mes parents, ça aurait pu se terminer de façon dramatique.

La deuxième était beige également une version GLS. On l'a gardée une dizaine d'années, elle a beaucoup roulé. Je me souviens des aller-retour réguliers entre Roanne et St Jean de Monts, ou dans les Pyrénées.

Ensuite, mon père a opté pour une S rouge vif, mieux équipée. Mais il ne l'a pas gardée très longtemps car il a du changer pour une véhicule à 7 places (famille recomposée oblige) : la R21 Nevada phase 1 (qui fera peut-être l'objet d'un prochain post.
La GLS beige a quant à elle continué sa route encore plusieurs années aux mains d'un ami de mon père.

Quand j'y repense, la 1307 (et ses grandes sœurs 1308 et 1309) ont une esthétique taillée à la hache, mais à l'époque, je trouvais qu'elle avait de la gueule avec l'ensemble feux-calandre à l'inclinaison inversée.
D'autant que je me souvienne, c'est une voiture spacieuse et assez robuste. Je n'ai pas le souvenir que nous soyons tombés en panne. Tout ce dont je me rappelle est un réglage de carbu au garage du coin.

Si j'avais les finances et la place, je me ferais bien le plaisir d'en acquérir une (encore que la cote est basse, mais il faut compter une assurance de plus, et l'entretien)
Modifié en dernier par Afterman le dim. 02 juin 2019, 17:03, modifié 1 fois.
"BlueVolvoCult" - Turbo Paris blue - 21/04/1993 - #581624 - 176 000 km
Drive different
"El Supo" : Honda Civic 8 en daily - 6,5 fois le tour de la Terre

Avatar du membre
AOD
Le Paparazzi
Messages : 27006
Enregistré le : mar. 18 févr. 2003, 10:13
Localisation : Au pays de Mickey
Contact :

Re: Les véhicules de notre enfance

Message par AOD » jeu. 25 oct. 2018, 17:31

Moi ces 1307 je les ai cotoyé par le biais d'amis de mes parents qui en possédait une verte "apéricube"...bien flashy métallisée. Son volant monobranche était un peu bizarre à mon goût ! Mais je l'aimais bien ...

En ce qui me concerne, à part les Espaces...

Je me souviens de la R18 GTL boite 4 marron glacé de mon père...achetée sur catalogue (sans même avoir vu cette dernière). Mon père était expat' en Côte d'Ivoire et voulait pour rentrer en France, une R2 Break, le commercial Afrique a du lui parler de sa remplaçante à venir...La 18 ! Du coup, dans la rue, les gens se retournaient sur cette nouvelle auto... J'adorais les essuie-phares à l'avant !

Ensuite, la R14 TS gris métal intérieur rouge flashy... ses vitres électriques à l'avant, ses manos supplémentaires sur la console centrale ajoutée à cette finition et sa centralisation (équipements plutôt rare à l'époque sur des berlines de cette catégorie)...

Puis la 18 GTL break... bleu pas beau... pas d'énormes souvenirs de cette voiture, qui fut pourtant la dernière avant le fameux Espace ...

Après les Espaces, il y a eu un Jeep Cherokee 4.0 Litres limited...c'était bien ça :aj

puis..."longtemps" après... Laguna 1 Bacarra 2.0 litres boite auto... Une belle auto, super bien équipée...mais un putain de veau...il lui manquait deux gamelles à cellle-là !

Ensuite deux coupés 406 consécutifs... V6 boite auto (194 ch pour le premier et pas loin de 210 pour le second)...Aujourd'hui, je suis plus à la maison... :ab
:ae turbo
#587789-16/08/94-208.999 km-VASE GREEN METALLIC 314

Image
__________________
Groupe FB ici

Avatar du membre
Ben
Modérateur
Messages : 9707
Enregistré le : dim. 02 nov. 2003, 14:26
Localisation : Montbéliard (25)
Contact :

Re: Les véhicules de notre enfance

Message par Ben » ven. 26 oct. 2018, 17:07

Mon grand père ayant fait toute sa carrière chez renault, il nous a régulièrement fourni des voitures au losange.
du plus loin que je me souvienne, il a du y avoir une R12, puis une R14 qui a du finir dans un talus c'est la suivante la première qui m'a marqué une autre R14 vert bouteille un intérieur beige et les retros dans le prolongement du stripping dégradé c'est exactement les souvenirs qui me reviennent de ma mémoire de petit garçon. En parallèle il y a eu des 4L une blanche ou peut être 2 dont une est resté en mémoire pour avoir cassé sa chaine de distri à 80 000km. A la suite de la R14, on avait racheté à un oncle une R18 GTD qui la tenait lui même de mon grand père, bordeaux avec condamnation centralisée, je m'en souviens très bien car mon père avait eu le réflexe d'appuyer sur le bouton alors que des gamins maraudeurs tentaient d'ouvrir la porte Ar où j'étais assis. On avait ajouté un bequet en mousse sur la malle AR comme les turbo, mais sans le coté sur les ailes, cette voiture a de nouveau été revendue au même oncle qui malgré une absence de soin totale l'a mené à un kilométrage impressionnant pour l'abandonner devant chez lui. mon grand père qui était aussi son voisin, n'en pouvant plus l'a encore revendue à quelqu'un qui a poursuit la route avec elle. ça doit aussi etre la première voiture que j'ai conduis vers 9/10ans. mes armes de conducteur ont été perfectionné avec la 4L suivante, une rouge, TL mais qui avait la particularité d'avoir des jantes de GTL, mon père ayant commandé des michelins sur sa voiture et ayant reçu une voiture avec d'autre pneu, est allé se servir directement sur le parc de livraison sur la première 4L chaussée en bibendum. un nombre incalculable de souvenir sont attaché à cette voiture, on s'est embourbé alors que mon père me faisait conduire dans des chemins, j'ai fait quelques km assis sur l'aile pour actionner l'accélérateur alors que mon père était au volant. on l'a gardé de nombreuses années et alors qu'on la possédait depuis fort longtemps je ne sais plus par quelle hasard, on s'est rendu compte que les numéro d'immatriculation sur les plaques ne correspondaient pas à la CG.
après la R18, nous avons eu les deux espaces mentionnées dans le sujet d'AOD, la deuxième m'ayant servie de première voiture de conduite accompagné. après cela R19 diesel, puis turbo diesel qui doit être celle avec laquelle j'avais fait mon record de vitesse à l'époque, en descente à fond, je ne sais pas si la bielle qui a coulé plus tard est une conséquence :roll: (mais ça reste entre nous), évidemment que non je crois plutôt que c'est car mon père s'était laissé convaincre que ça irait parfaitement pour trimballer et mettre à l'eau un bateau.
A la suite de ça un nouveau véhicule créateur de souvenirs a fait son entrée, un range classic basic de chez basic, il devait avoir plus de 200000km, mais un moteur en rodage, ce qui malgré les recommandations ne nous à pas empêché avec mon frère d'aller nous planter dans les bois :ab ce dernier va malheureusement partir en prime à la conversation dans les jours qui viennent :(
Mais je crois que par dessus tout, il reste une voiture qui a généré un maximum de souvenir, elle était dans le garage avant ma naissance, je me souviens encore la porte pour accéder au garage qui vibrait quand mon père la faisait tourner, c'est même un des seul souvenir de cette maison où nous habitions quand j'étais tout petit. Par la suite c'est l'odeur de l'intérieur sous la bâche qui a marqué ma mémoire pourtant pas très vaillante. Et quand elle a été capable de reprendre la route, c'est les virés avec mon père, des pointes à des vitesses folles, et puis les pannes, les séances de bricolage. Une Austin healey 3000, sauvé de la casse dans les années 60, par le beau-frère de mon père qui lui a revendu quelques années plus tard. Elle est aujourd'hui dans un état assez déplorable, mais heureusement mon père si il n'envisage pas de consacrer un budget colossale à sa restauration, il n'envisage pas non plus de la céder en prime à la casse :mrgreen:
480 turbo 05/91 #563345 avec la clim pour fêter ses 198000 km 8-)

Avatar du membre
Olimapijulo
El Gla(n)diator
Messages : 4762
Enregistré le : mar. 06 mars 2007, 20:31
Localisation : 78 Ile de france parfois 76 LH City

Re: Les véhicules de notre enfance

Message par Olimapijulo » mer. 21 nov. 2018, 16:44

J’en ai pas mal. La première qui me vient à l’esprit c’est la simca Aronde P60 Elysée , la première voiture de mon père. J’ai une photo ou je suis sur le coffre et ou je dois avoir environ un an. Si j’ai l’occasion il ne faudrait pas insister beaucoup pour que je craque sur le même modèle (beige avec le toit rouge). Comme j’ai toujours aimé les voitures j’ai toujours été attentif aux modèles que possédaient mes proches et hormis cette Simca les parents ne m’ont pas beaucoup gâté. J’ai quelques souvenirs d’une simca 1100 marron avec laquelle nous avons traversé la France pour rejoindre la Corse. Le moteur avait dû être changé et mon paternel n’avait trouvé qu’un moteur d’un modèle TI. Je n’ai jamais su si c’était vrai mais j’avais cru entendre que c’était un carburateur double corps et ma mère pestait contre la consommation excessive. Du coup à l’école je frimais en disant que nous avions une voiture sportive. Ensuite mon père a enchainé les voitures populaires à l’état aléatoire, des renault 5 dans lesquels on voyait le bitume menaçant défiler en déplaçant les tapis de sol, des ami 8, plusieurs 2 cv. J’ai un souvenir ému d’une 2 cv camionnette grise et de l’odeur caractéristique de son intérieur. Apres c’est flou. Un copain de la famille possédait un simca 1000 verte avec des rétroviseurs en forme d’obus et des sièges en skaï sur lesquels je m’étais brulé les guibolles. Le grand-père paternel possédait une GSA confortable au tableau de bord futuriste, puis une des premières Renault 11 électronique. Le grand moment c’était les balades dans les Mercedes de mon parrain. Ce personnage haut en couleur avait commencé avec une Merco 200 de 1970 au phares avant ovales au style gothique. Bien sûr pas de ceinture imposée ni de siège enfant obligatoire. Je ne vous raconte pas l’excitation quand je montais à son bord et je goutais aux sièges en cuirs patinés. Sans oublier l’Etoile qui trônait ou bout du capot et qui me servait à dégommer virtuellement les piétons qui traversaient sur les passages cloutés. Surtout que mon parrain, un original je vous dis , portait des mitaines de conduites , un beret en velour usé accompagné très souvent d’ une cigarette blonde au bout des lèvres. Je découvrais le diesel bruyant et le standing des bétaillères allemandes. Il a ensuite enchainé sur plusieurs 240 du début des années 80 pour terminer par une 190 que je finirais par conduire avant que son conducteur ne nous quitte tragiquement. Je regrette encore de ne pas avoir pu récupérer cette 190 grise et reste persuadé qu’un jour ce modèle figurera dans ma collection. Entre temps mes parents ont possédé une Lada ( ben oui je viens du Havre ville historiquement communiste ) . Une lada 1200 couleur paille , on allait pas la prendre rouge quand même il faut pas abuser. Ensuite la vague d’Opel a déferlé : une corsa trois portes avec hayon et une horrible corsa Tr ( avec coffre) , puis une Astra , une vectra accompagnées en deuxieme voiture d’une LNA puis d’une Gs 1220 club qui me permettrons de faire mes armes. Ensuite j’ai quitté la maison pour d’autres aventures.
El Gladiator.
Smoke Silver Turbo 1990.

Avatar du membre
vtec
Membre associatif
Messages : 7639
Enregistré le : jeu. 26 avr. 2007, 14:31
Localisation : ESTIBEAUX (environs de DAX)

Re: Les véhicules de notre enfance

Message par vtec » mer. 21 nov. 2018, 21:21

Ahhhh! Toi aussi tu as connu l'Aronde P60 ;-) ! Ça a été ma 1ère voiture, une Etoile 6 Super (6 cv) sur laquelle j'avais monté un moteur de Montlhéry (7cv) :aj ! Ce que je ne savais pas a l'époque, c'est que le pont arrière de l'Etoile 6 tirait plus long que celui de la Montlhéry, et comme je n'avais pas changé ce fameux pont arrière, j'avais un moteur plus puissant avec un pont "long" :mrgreen: !!! En clair et sans décodeur, sur l'autoroute avec mon Aronde P60, compteur bloqué sur le "160" je suivais mon père qui, lui, avait une Opel Rekord 1700!!! Ce n'était pas limité a l'époque :lol: !).
Vieux motard que jamais!





"Bouzine" Turbo "pétrol blue" du 09/01/1989 XLBEX063E0C532907 (392000 kms)
"Zoubine" Turbo "lavender" du 02/11/1989 XLBEX063E0C551576 (142350 kms) VENDUE

Avatar du membre
Olimapijulo
El Gla(n)diator
Messages : 4762
Enregistré le : mar. 06 mars 2007, 20:31
Localisation : 78 Ile de france parfois 76 LH City

Re: Les véhicules de notre enfance

Message par Olimapijulo » mer. 21 nov. 2018, 21:45

Image
El Gladiator.
Smoke Silver Turbo 1990.

Avatar du membre
Dgrimaud
Membre associatif
Messages : 1813
Enregistré le : mar. 18 mai 2004, 21:40
Localisation : Ardèchistan
Contact :

Re: Les véhicules de notre enfance

Message par Dgrimaud » mer. 21 nov. 2018, 21:51

Sympa la P60, ça me plairait aussi !

Et la Mercedes 190, j'adore le tableau de bord ! Et encore accessible aujourd'hui, probablement un bon daily driver.

Image
Turbo Smoke Silver - 1989 - XLBEX063E0C544491 - daily driver à 160 000 Km
ES 2L Steel Grey Metallic - 1995 - XLBEC313E0C590802 - 480 000 Km

Une 480 ne vaut presque plus rien... mais rien ne vaut une 480 !

Avatar du membre
Olimapijulo
El Gla(n)diator
Messages : 4762
Enregistré le : mar. 06 mars 2007, 20:31
Localisation : 78 Ile de france parfois 76 LH City

Re: Les véhicules de notre enfance

Message par Olimapijulo » lun. 26 nov. 2018, 19:04

Image
Avec ma moman sur les plages du débarquement.
El Gladiator.
Smoke Silver Turbo 1990.

Avatar du membre
Dgrimaud
Membre associatif
Messages : 1813
Enregistré le : mar. 18 mai 2004, 21:40
Localisation : Ardèchistan
Contact :

Re: Les véhicules de notre enfance

Message par Dgrimaud » lun. 31 déc. 2018, 15:29

Trop chou :mrgreen:
Elle paraît jeunette ta maman !
Turbo Smoke Silver - 1989 - XLBEX063E0C544491 - daily driver à 160 000 Km
ES 2L Steel Grey Metallic - 1995 - XLBEC313E0C590802 - 480 000 Km

Une 480 ne vaut presque plus rien... mais rien ne vaut une 480 !

Avatar du membre
Olimapijulo
El Gla(n)diator
Messages : 4762
Enregistré le : mar. 06 mars 2007, 20:31
Localisation : 78 Ile de france parfois 76 LH City

Re: Les véhicules de notre enfance

Message par Olimapijulo » mar. 01 janv. 2019, 15:27

Dgrimaud a écrit :
lun. 31 déc. 2018, 15:29
Trop chou :mrgreen:
Elle paraît jeunette ta maman !
On a 17 ans d écart :aj
El Gladiator.
Smoke Silver Turbo 1990.

Avatar du membre
Afterman
Membre associatif
Messages : 2922
Enregistré le : jeu. 12 sept. 2013, 22:39
Localisation : Lyon (enfin juste à côté)
Contact :

Re: Les véhicules de notre enfance

Message par Afterman » dim. 02 juin 2019, 17:20

Je continue.

Après les 3 Simca 1307, et la famille recomposée comptant 4 enfants, mon père a eu 2 Renault 21 Nevada phase 1, équipées du bloc F 1721 cm3 que l'on connait tous, mais dans sa version à carbu double corps de 90CV.

Image

(non ce n'est pas nous sur la photo, je l'ai piquée sur un site de la marque, les modèles que j'ai connu étaient gris anthracite et blanc)

Puis vint l'Espace phase 1 bis en turbomazout (et un petit turbomètre sur la tableau de bord, comme sur la 480 :mrgreen: )
Exactement comme celui-ci
Image
"BlueVolvoCult" - Turbo Paris blue - 21/04/1993 - #581624 - 176 000 km
Drive different
"El Supo" : Honda Civic 8 en daily - 6,5 fois le tour de la Terre

Dusty Loulou
Membre associatif
Messages : 68
Enregistré le : dim. 11 mars 2018, 00:20
Localisation : Gahard (35)

Re: Les véhicules de notre enfance

Message par Dusty Loulou » mar. 04 juin 2019, 11:06

Pour ma part, les véhicules qui ont bercé mon enfance... il y en a quelques unes, mais principalement à partir de mon arrivée à Pau (1989). Je vous raconte ma vie, vous allez voir!

Du plus loin que je me souvienne, il y a eu la Citroën BX 16 TRS (d'occasion si je ne me trompe pas) de mémoire grise foncée que papa conduisait au quotidien. Avant, c'était je crois une Renault R12, mais aucun souvenir! Sur la BX, j'adorais la commande de clignotants, et je me demandais comme on faisait pour les warnings, puisque je n'arrivais pas à appuyer sur les 2 côtés du cligno en même temps (ouais, ben j'étais jeune quoi!). Faut voir l'intérieur pour comprendre! Quel confort c'te bagnole! Et les suspensions qui se levaient ou se baissaient!

Dans le même temps, maman avait une Ford Fiesta 1.1 Festival Rouge d'occasion aussi), avec les antibrouillards/longue portée (je n'ai jamais su) sur la calandre! Elle était trop fun pour moi, c'était une petite voiture de rallye (ou pas... mais les yeux de l'enfant!) que ma mère a bien usé! J'ai souvenir d'un freinage d'urgence où j'ai goûté le siège avant (bah oui, pas obligatoire la ceinture à l'arrière!), mais sinon, j'ai adoré quand mon père faisait des dérapages dans le jardin avec!!!!

Les darons ont vendu la Fiesta pour récupérer la Renault SuperCinq blanche de l'arrière grand mère. Abîmée parce que l'aïeule conduisait principalement au bruit, et si ça poussait un peu, ça passait, et la carrosserie, ben elle morflait! J'y ai fait mes armes dessus (sans vraiment avoir le droit de conduire, mais autre époque...)! Ma mère essayait de faire la course avec des grosses cylindrées sur l'autoroute, autant te dire que l'espoir fait vivre et qu'on va vivre vieux (mais la pauvre 5 tremblait de partout au delà de 130!!!)!

De son côté, papa a changé la BX pour une Peugeot 306 XNd blanche quasi neuve (4kms...). Un veau, mais increvable! Elle aura bien vécu, et officiellement j'ai battu le temps de mon père sur un trajet jusqu'en Espagne (alors que j'étais en conduite accompagnée) en bloquant à 160 compteur la 306 sur la majorité du trajet (autant te dire qu'elle était à bout de souffle la pauvre). Ma soeur y a fait ses armes en conduite accompagnée, autant dire qu'elle a du avoir peur cette pauvre 306!
Des souvenirs de trajets interminables, la chaleur d'une manière générale, un confort moindre que la BX, bref, c'était pas ma préférée! Mon vieux l'aura fini devant le rond point de la Gendarmerie de Pau, un soir où il faisait soif... (il a laissé la roue sous la caisse, mais a quand même continué jusqu'à la maison! increvable jusqu'à qu'elle lâche quoi!). Elle avait je crois plus de 250 000 kms! Le rodage venait juste de se finir quoi!

Mes parents ayant divorcé, ils ont fait chacun de leur côté leur galère de bagnole.

Au décès de la 306, il a trouvé une occasion: une Peugeot 405 GLD blanche (la première version, celle où le coffre s'ouvrait uniquement sur le dessus et donc c'était un peu galère pour les valises et surtout les jambons et clopes d'Espagne qui se baladait dans la malle!). Un vrai chameau cette caisse mais un veau aussi! Mon père m'a engueulé lorsque je l'ai pris pour la première fois à mes 18 ans (été 2002), parce que j'avais tiré dedans en partant, mais elle était froide... alors j'ai eu un "cours" de bonne conduite et de préservation de moteur Peugeot (et avec la vérification obligatoire du niveau d'huile du 1.9 chaque semaine)!

Ma mère, pendant ce temps là, a eu l'opportunité d'acheter une Citroën Xsara 2.0 HDi grise (90cv) toute neuve! Le pied de sortir de la concession avec la voiture flambant neuve! Un vrai confort de conduite, une direction super super assistée. J'en ai fait des kms avec celle là. Mon pire souvenir sera un retour de stage à Puyôo sur l'autoroute où je carburais à la vitesse max et où j'ai fait le coup de la panne sèche! Je m'en souviens encore: 150€ le dépannage pour venir me mettre 5l de gasoil et aller à la station toute proche (à peine 3 kms)! Là encore, la jeunesse...

Sinon, dans l'entourage de mes parents, il y avait un certain Eric Cayrolle, que mon père m'a présenté, et qui m'a montré ses différentes voitures de courses supertourisme (bon là, j'avoue j'ai pas eu le droit de faire un tour...). Je le voyais tourner à Pau chaque année sur son Alfa 145 rouge, une Seat Toledo je crois, puis après ses différentes BMW!

Il y a eu ma tante, une petite femme qui adorait la vitesse (ce qui l'a tuée soit dit en passant). Elle avait une Mini Cooper verte, un plaisir! Avec son mari assureur, ils ont eu des Opel typées sport. C'est dans une Corsa noire (GSi si ça existe) qu'elle aura fait son dernier trajet pour finir dans la voiture d'en face (1 mort de chaque côté, les enfants n'ont rien eu alors qu'ils n'étaient pas attachés)! L'oncle avait eu une Safrane Baccara Noire, qu'ils nous avait prêté pour emmener ses enfants en vacances. Le pied cette caisse!

Un autre ami de mon père, Didier Durand, alias Dudu. Certains l'ont peut-être croisé chez papa. Lui était ancien coéquipier de rallye. Il a fait nombre de rallye la tête baissée... Et puis de temps en temps au volant! Il avait un sacré coup de volant, et un amour pour les Golf, plutôt GTi d'ailleurs! Là encore, souvenir de montagne dans sa Golf 2 GTi noire où il a fait toute la descente au frein à main devant nous (avec les autres enfants à l'arrière, j'étais le seul à avoir eu la trouille... et être resté avec papa et maman dans la BX)!

Dans les gens qui ont tourné autour de nous, il y a eu des amis profs de mon père. L'un d'entre eux roulait en 405 break blanche. L'espace dans la soute!!! Elle avait fait le Maroc (il habitait là bas avant de rentrer en France) et tenait bon! Il l'a vendu pour une Ford Mondéo break verte, que je n'ai jamais aimé! un autre pote à lui avait une Mazda 323 de mémoire blanche, avec les feux escamotable (tiens donc...). La fiabilité de la caisse surtout électronique a fait que l'alarme se déclenchait tout le temps et surtout en pleine nuit... Autant te dire que l'alarme a été vite débranchée! Ma mère s'était amusée à lui décorer sa bagnole avec du rouge à lèvre (genre Cars quoi!). La rigolade quand il a découvert sa voiture avec du rouge partout!!!!

Et puis, que serait ma jeunesse sans évoquer les voitures des grands parents!
Côté papa, le grand père avait une Peugeot 309 blanche (quasiment jusqu'à son décès où il venait d'acheter une Renault 19 Chamade) et la grand mère des Clios. Je dis "des" parce qu'elle en usait pas mal elle aussi! Le carrossier était content de la voir!

Côté maman, Renault essence et rien d'autre. De mémoire, R18, R21, Laguna, Clio, Scénic, ... Le grand père changeait tous les 2 ans de voiture, elle sentait le neuf à la revente. Le garagiste lui reprenait une misère (la moindre rayure était facturée au max), il en rachetait une neuve cash à chaque fois, et le garagiste ne lui faisait aucune remise. La dernière est une infidélité (une Citroën C5 essence) parce que le garagiste l'a pris pour un con et qu'il en a eu marre. Pour la boutade, la grand mère a son permis, mais elle n'a que 1h de conduite à son actif: le grand père l'a laissé prendre une fois le volant, elle a failli le mettre dans le fossé, et elle n'a jamais plus reconduit!

On parle de voiture, mais j'ai également toute une série de moto à l'occasion!!!

Si vous avez tenu jusqu'ici, bravo! J'arrête de vous monopoliser, vous pouvez reprendre une activité normale!!!!

Louis
Récupérateur de la Dusty de Jihem64

Avatar du membre
Olimapijulo
El Gla(n)diator
Messages : 4762
Enregistré le : mar. 06 mars 2007, 20:31
Localisation : 78 Ile de france parfois 76 LH City

Re: Les véhicules de notre enfance

Message par Olimapijulo » mar. 04 juin 2019, 11:53

Sympa les nouveaux témoignages :aj
El Gladiator.
Smoke Silver Turbo 1990.

Répondre